Voici un forum où l'on parle de tout ce qui est paranormal, surnaturel et étrange avec diverses histoires et expériences.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 C'est pour dieu qu il avais fait sa ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
celine59
Poltergeist


Féminin
Nombre de messages : 196
Age : 29
Localisation : Nord
Humeur : Internet lecture compte et legende voyage gravure sur verre etc ........
Date d'inscription : 13/02/2008

MessageSujet: C'est pour dieu qu il avais fait sa ...   Sam 3 Mai 2008 - 21:16

une histoire réel qui date du temps de louis XV raconter par Voltaire, cette histoire raconte la cruoté des gens, dans celle ci je vais parler de celle de damiens, un homme qui a voulu blesser le rois, juste pour etre le bras droit de DIEU, juste pour que le rois remet son peuple en paix , voila se qu il a eu :

Ils le menèrent dans une chambre basse qu'on appelle le salon des Gardes. Le duc d'Ayen, capitaine des gardes, le chancelier Lamoignon, le garde des sceaux Machault Rouillé étaient accourus. Les gardes l'avaient déjà dépouillé tout nu et s'étaient saisis de son couteau. Avant que le lieutenant du grand prévôt fut arrivé, quelques gardes du corps, dans les premiers mouvements de colère et dans l'incertitude du danger de leur maître, avaient tenaillé ce misérable avec des pincettes rougies au feu et le garde des sceaux leur avait prêté la main.

Le roi, influencé par la Pompadour qui réclamait une vengeance éclatante, donna l'ordre de transférer Damiens vers Paris pour être enfermé à la conciergerie. On l'attacha durant cinquante-sept jours sur un matelas à crémaillère. Tout son être était plaqué par un jeu de courroies à ce lit infernal : elles prenaient le corps aux épaules, enlaçaient les bras et ne laissaient aux mains que juste la liberté nécessaire pour porter les aliments à la bouche.

Damiens déclara :

Je n'ai pas eu l'intention de tuer le Roi ; je l'aurai tué si j'avais voulu. Je ne l'ai fait que pour que Dieu pût toucher le roi et le porter à remettre toutes choses en place et la tranquillité dans ses Etats. Il fut donc condamné en un premier temps au supplice du feu. Bras, cuisses, et gras des jambes furent brûlés au feu de souffre, et sur les endroits tenaillés, on jeta du plomb fondu, de l'huile bouillante et de la poix résine brûlante. Ensuite il subit l’écartèlement, les chevaux l'ayant démembré pendant une heure en vain, on dut les changer tant Damiens était robuste. Les os des fémurs furent déboîtés et les deux jambes ramenées le long des côtes. Les quatre chevaux se trouvèrent tirer parallèlement ; les membres s'étendaient mais sans subir la moindre lacération. Il faut en finir, le bourreau s'approche et coupe rapidement les tendons, les quatre membres tombent à terre. Tout ce qui reste de Damiens quand il est jeté au bûcher n'est qu'un tronc dont la poitrine se soulève et dont les lèvres bougent ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
celine59
Poltergeist


Féminin
Nombre de messages : 196
Age : 29
Localisation : Nord
Humeur : Internet lecture compte et legende voyage gravure sur verre etc ........
Date d'inscription : 13/02/2008

MessageSujet: Re: C'est pour dieu qu il avais fait sa ...   Sam 3 Mai 2008 - 21:22

Voila une des torture qui a exister , et il en existe d autre plus horrible , alors es l oeuvre de satan ou celui de dieu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
C'est pour dieu qu il avais fait sa ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'homme qui se prenait pour Dieu.
» Porté du fruit pour Dieu
» Pour Dieu tout est possible. Saint Matthieu 19,23-30
» Michel blogue avec Brebis de Jésus/sujet/''Prendre du te temps pour Dieu''
» 9/Être disponible pour Dieu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: **Parlons de tout** :: Le paranormal et le surnaturel.-
Sauter vers: