AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Mourir et revivre...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
dark angel
Serial posteur
avatar

Nombre de messages : 523
Localisation : 2 ème nuage à droite
Date d'inscription : 26/10/2004

MessageSujet: Mourir et revivre...   Lun 6 Juin 2005 - 21:56

Ce témoignage m'a profondement touché quand je l'ai lu, c'est comme si je voyais la scene, j'ai voulu vous le faire partager.
-------------------------------------------------------------------------------------
("---> Un extrait de récit autobiographique publié en France

Marie Christine d'Welles a 17 ans lorsqu'elle choisit de mettre fin à une jeune vie d'injustice et de souffrances. Elle est hospitalisée de toute urgence, juste à temps pour vivre une expérience extraordinaire entre la vie et la mort. Une expérience qu'elle décrira, vingt ans plus tard, dans un livre d'une rare qualité émotionnelle.
Je suis entièrement extérieure. C'est bien, cette douceur. Je suis la lumière, un souffle de vent, une musique, un bruissement d'ailes. Le bonheur ! Pas le bonheur qu'on connaît, non, l'autre, celui qu'on devine. Je n'ai plus de corps, plus de souffrances, plus rien de commun avec ceux que je regarde.

(...) Combien de temps ? Je suis bien, je n'ai plus envie de revenir dans ce corps trop seul. Je le trouve mieux allongé que moi dedans pour le tenir debout.

(...) Nouvelle intervention sur le corps, je regarde. Ils l'examinent, ont l'air satisfait. Le temps s'écoule, je regarde, je suis bien, j'ai envie de partir plus loin, je sens qu'après il y a cet indéfinissable état, je pars... Je suis musique, lumière, je suis la main qui caresse sans toucher, je suis l'odeur qui fait vibrer. J'avance comme un souffle de vent, léger, fluide, heureux. J'appartiens à un autre monde. Celui que je laisse n'a pas besoin de moi, il ne m'intéresse pas, je m'y sens étrangère. Quel mot pour définir ce nouvel état ? Peut-être la paix ? Peut-être la joie ? Non, c'est plus doux. Ce mot n'existe pas, il fait partie d'un autre monde. Le temps s'écoule.
(...) Il s'approche, fixe le corps, l'expression de son visage change. Il refuse l'inéluctable.
Je le regarde, intéressée. Il ne sait pas que je le regarde puisque mes yeux sont fermés.

Il prend ma main, la tient dans les siennes. Son visage a une expression de souffrance. Il a compris, mais refuse. Il regarde les tuyaux, lit les notes, questionne, vit. Je me sens de nouveau attiré par la lumière. Ne plus me retourner, je ne me retournerai plus. De nouveau je suis bien. Le chemin est long, mais je sais qu'au bout de ce tunnel... Surtout ne pas me retourner. Je sens qu'on m'y oblige, je suis comme happée. Un grand froid me saisit. Je me retourne, j'ai mal, très mal. Je voudrais pouvoir hurler.
Il revient, caresse ce visage, repousse les cheveux. Il veut voir.

Je voudrais repartir mais je me sens tirée, comme aspirée. Une force me retient, je la sens, elle m'agrippe de toute sa puissance, je suis aimantée, je ne peux pas fuir.
Son visage se creuse, il a peur, tient la main, met son pouce sur le poignet. Il refuse, il se jette sur le corps, j'ai mal, il appuie, j'ai mal, il souffre. Il est fort ! Tellement ! Je m'agrippe, il le veut. Il me donne sa force. Je vis.<---")
--------------------------------------------------------------------------------
Pensez vous que ces histoires de tunnel, lumiere,.....soient les fruits de notre imagination ou alors sont bien réel??

_________________
**Dark angel**
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ange-demon04.skyblog.com
Enéa
Invité



MessageSujet: Re: Mourir et revivre...   Ven 17 Juin 2005 - 18:58

en effet c'est trés touchant comme texte Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mourir et revivre...   Sam 7 Jan 2006 - 15:13

moi je dit sue c réelle! jen suis sur, notre imagination??? il ya eu plusieur temoignage comme celui la qui decrivazit la mm chose! nn je ne pense pas que c limmagination!
Revenir en haut Aller en bas
dark angel
Serial posteur
avatar

Nombre de messages : 523
Localisation : 2 ème nuage à droite
Date d'inscription : 26/10/2004

MessageSujet: Re: Mourir et revivre...   Mar 10 Jan 2006 - 23:47

je suis d'accord avec toi moi non plus je ne crois pas que ce soit notre imagination Smile

_________________
**Dark angel**
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ange-demon04.skyblog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mourir et revivre...   Ven 3 Fév 2006 - 16:07

moi aussi je pense que c'est vrai,
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mourir et revivre...   Mar 9 Oct 2007 - 18:46

Il m'est arrivé de mourir une fois, j'avai 3 ans à cette époque malgré que je ne me souvienne de rien, ni de ma noyade (en fait si seulement une image des bulles d'air qui remontent à la surface) , ni de ce qui s'est passé pendant que j'étai mort je ne me souvient que d'une chose, un bien être. un bien être tellement intense et rassurant. Je n'ai jamais plu ressenti cette sensation et cela fait 13 ans que je la cherche.
Revenir en haut Aller en bas
vvv
Serial posteur


Féminin
Nombre de messages : 577
Age : 37
Date d'inscription : 03/11/2006

MessageSujet: Re: Mourir et revivre...   Mer 10 Oct 2007 - 19:26

Je ne mets aucunement en doute tous ces témoignages faisant état d'une béatitude incomparable au moment de la "mort".
Mais ce qui me tracasse, pourquoi, dans ce cas, y a-t-il autant d'âmes en peine ?
Je m'explique : ces gens qui ne vont pas dans l'au-delà après leur décès, ont donc refusé leur mort, c'est-à-dire de quitter notre monde. On peut donc supposer que quand on meurt vraiment, il n'y ait pas cette plénitude.
Sinon, pourquoi seraient-ils encore parmi nous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mourir et revivre...   Ven 12 Oct 2007 - 2:06

Oui il y a la béatitude mais comme dans tout il y a le ying et le yang donc il y a l'opposé de la béatitude le désespoir intense. ma théorie est que quand on meurt je crois que la dernière épreuve est d'affronter la peine faite aux proches face à notre mort et je crois que certaines personnes supportent mal la douleur qu'ils font à leurs proches et comme à la mort on est heureux ou malheureux ils tombent en désespoir de faire autant de mal à ceux qu'il aime et restent dans cet état jusqu'a ce que la peine passe. corrigez moi si je me trompe.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mourir et revivre...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mourir et revivre...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tu dois accepter de mourir à toi-même,
» A NE PAS RATER! A mourir de rire!!! Mdrrrrrrrrrrrrr
» Peut-on mourir d'amour ?
» revivre par la nature
» comment aimeriez-vous mourir?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Témoignages-
Sauter vers: